Lundi 6 mars 2017 aura été le jour de la consécration pour Adeline MAY. Après une 3ème place en 2012 et son titre mondial des – 18 ans. Une 4ème place en 2013 et son titre européen sénior. Après une 2ème place en 2015 et son titre mondial sénior. C’est le sacre en 2017 pour son 3ème titre mondial remporté brillamment en Croatie en septembre 2016. La jeune Niçoise de 22 ans a tout gagné, elle est même invaincue depuis ses débuts en 2006, avec pas moins de 8 titres de Championne de France, 2 titres Européens et 3 titres Mondiaux. Elle est bien sûr la fierté de son papa, ancien  très grand champion de la discipline et son coach au NICE BOXING. Pour l’heure, Adeline a rangé momentanément les gants pour se consacrer à ses étude de kiné où elle rentre en 3ème année. Mais que ses adversaires se rassurent, elle sera bientôt de retour sur les rings…

Vitaly DROUJKO CHAMPION DE FRANCE ET VICE CHAMPION DU MONDE -18ans

Ghiles MOUDOUD VICE CHAMPION DE FRANCE MINIME MEILLEUR TECHNICIEN DU TOURNOI

2-3-4 JUIN – La Côte Saint André

 

Après un titre minime acquis il y a 2 ans, le jeune Vitaly DROUJKO confirme chez les cadets en remportant dans la douleur le titre de Champion de France Cadet. Le jeune Niçois sait qu’il lui faudra travailler, plus de rigueur. Le résultat va l’encourager pour la saison à venir mais aussi pour les Championnats du Monde des -18 ans qui se dérouleront en Croatie. Vitaly DROUJKO après un beau tournoi mondial, il échoue d’un rien en finale des Championnats du Monde en Croatie. Il a laissé échappé un titre mondial qui lui tendait les bras mais Frank MAY son coach a apprécié le comportement de son jeune poulain tant sur le plan sportif que comportemental, il a été impressionné, il a beaucoup appris et nul doute qu’un bel avenir lui est promis. Pour sa première participation aux Championnats de France minimes, le jeune Ghiles MOUDOUD a été plus qu’à la hauteur car après avoir franchi les 3 premiers tours de qualification avec brio, en démontrant toutes qualités techniques et psychologiques. En finale il rencontrait le sociétaire de club de Boulogne sur mer le jeune Kilian PRUVOST, qui malgré un bon niveau et toute sa bonne volonté, n’a pu empêcher Ghiles MOUDOUD d’imposer son rythme, sa technique et son coup d’oeil… Ghiles a fait un véritable récital. Mais à la décision, stupeur générale, les juges déclarent vainqueur le jeune de Boulogne. Les juges ont du s’assoupir durant le match pour donner une telle décision qui malgré les invectives de Frank MAY ne changera pas. Le coach de Boulogne Yann POCHET est venu s’excuser de cette décision avec une grande humilité. Mais tout cela ne changeait rien au fait que Ghiles était privé du titre qu’il méritait. Et comble de l’ironie, il était élu par les juges « Meilleur Technicien du Tournoi Minime » toutes catégories confondues, mais finit Vice Champion de France… Quel aveu !!!

Ce gala à Serris a valu à Lucas CARLIN son premier jet d’éponge, en effet il n’a pas tenu compte de la puissance de son adversaire et ses coups de pieds dans les jambes, en subissant malgré de très belles réactions d’orgueil, il a permis au Parisien de prendre confiance et c’est pour le protéger que Frank MAY a sagement jeté l’éponge à la 4ème reprise. Une blessure grave sur un gala aurait été inutile et presque une faute professionnelle. Il retrouvera Enzo BONNO l’an prochain et il aura retenu la leçon. En tout cas, une très belle saison pour Lucas CARLIN. Pour Damien ELISE, une revanche contre le sociétaire de MEAUX. Le Niçois engageait bien les hostilités, acceptait l’échange et malgré la rudesse des échanges il ne laissait rien passer. Un combat dur avec des enchaînements pieds/poids de part et d’autre, difficile de les départager. Les juges ont tranché et ont donné la victoire à Damien ELISE qui conclut une belle saison

Sur les 4 engagées au gala Marseillais exclusivement féminin, les filles du NICE BOXING ont fait le boulot.  Andréa CAMPOVERDE encore cadette, Aline MOLENAAR et Solène RICARD ont toutes 3 remportés leur matchs ce qui leur permet de terminer la saison sur une bonne note. Seule Morgane COQUILLAT s’est incliné contre Sarah KABABDJIAN du Team Borg, mais elle est encore une jeune compétitrice en plein apprentissage. Les filles du NICE BOXING sont à féliciter souligne Frank MAY car elles n’ont que 2 ou 3 saisons de pratique et c’est encourageant.

Après 2 ans d’absence, une grave blessure au genou et seulement 2 mois de préparation, Marine MAY se qualifie pour les Finales du Championnat de France Assaut face à Colombe VARLET de Lille, multiple Championne de France, d’Europe et du Monde de la spécialité. La Niçoise ne se laissa pas impressionner par la Lilloise sur la 1ère reprise et à tenté de déborder VARLET qui avec maîtrise, a gêné Marine MAY. Sur les 2 reprises suivantes, Marine n’a pas su trouvé la solution mais a continué son pressing sur Colombe qui malgré quelques passages difficiles réussit à contenir les assauts de Marine. La Lilloise s’impose de peu à la majorité des juges, mais Marine, au regard de son retour difficile, peut être fière de son titre de Vice Championne de France, qui laisse augurer de belles choses à venir…

Un beau défi attendait le protégé de Frank MAY, en effet Lucas Carlin encore Junior était surclassé en Sénior et Elite B pour rencontrer le Marseillais de la team Borg, Anthony PLACE. Un match plein de défis pour le jeune Niçois mais qui a prit de la maturité depuis son titre Espoir et il l’a prouvé ce vendredi soir à Marseille contre l’expérimenté Anthony PLACE. En effet, de combat en 3 rounds, il passait à un combat en 5 rounds. Lucas CARLIN respectant les consignes de son coin à la lettre, a laissé l’initiative au marseillais mais en le contrant sèchement et avec des enchaînements pieds/poings et poings/pieds, au fil du combat Anthony PLACE baissa de rythme mais se faisait toucher toujours aussi durement par Lucas CARLIN. C’est à l’unanimité des juges que Lucas CARLIN (NICE BOXING) était déclaré vainqueur de ce combat dans lequel il aura prouvé qu’il était un client sur lequel il fallait compter à l’avenir.

Après un superbe parcours chez les Juniors avec un titre France et Européen, Damien ELISE était de retour à la compétition après 8 ans d’interruption pour les études et le travail. Un retour gagnant pour le Réunionnais qui a eu du mal à revenir, mais la ténacité de son coach Frank MAY aura payer et Damien a su se faire violence tant  à l’entraînement qu’en compétition.  En finale du Championnat de France Elite B, ce fut un duel de Réunionnais où Damien était opposé à Christophe GOVINDAMA. Un combat très tactique, et celle mise en place par le coin Niçois fut payante. GOVINDAMA s’attendait à un combat dur et engagé, surtout en anglaise, mais Damien ELISE appliquait les consignes travaillant en chassés et enchaînements de poings, la marque de fabrique du Team Frank MAY. Et c’est à l’unanimité que Damien ELISE remportait le titre de Champion de France Elite B 2017.

Première année en Elite A pour Charles DENIS, le protégé de Frank MAY et première finale contre le Champion de France en titre des -70kg, le parisien Moussa BARADJI. Cette rencontre se présentait comme une opposition de style entre la taille et la technique complète du Niçois et la puissance du Parisien. Après une première reprise non pas d’observation mais où chacun des combattants cherchait à imposer son style et son rythme. Dans la 2ème reprise Moussa BARADJI a senti qu’il devait avancer et raccourcir la distance pour ne pas subir le tir de barrage en chassés de Charles DENIS qui avait un petit peu de mal à contenir les assauts du Parisien. De retour dans le coin et un petit électrochoc de Frank MAY qui lui demandait de ne pas subir et de mettre en place ce qui avait été travaillé, d’être plus offensif, de garder le milieu et d’utiliser ses armes et son allonge, Charles ne se fit pas prier et dans le milieu de la 3ème reprise sur un magnifique fouetté jambe arrière figure envoie BARADJI au tapis pour plus que le compte. Première année en Elite A, première finale en Elite A et premier titre en Elite A. Un parcours sans faute pour Charles DENIS depuis qu’il est sous la coupe de Frank MAY au NICE BOXING. En route pour la Finale des Championnats du Monde.

Encore un déplacement à rallonge pour toute l’équipe du NICE BOXING représentant l’Université de Nice pour les Championnats de France Universitaires à Rennes. une équipe à dominante féminine avec 6 jeunes filles : Marine MAY, Solène RICARD, Aline MOLENAAR, Sarah DAHMNA, Carla PIONNIER et Marie GINESY. Un seul garçon, le Champion de France Espoir en titre, Lucas CARLIN. Un véritable marathon de Savate Boxe Française avec pas moins de 4 matchs de poule pour tous les tireurs plus une Finale pour Lucas, Marine et Solène. Les Niçois auraient pu réaliser une superbe performance comme l’an passé mais Juliette WOLF de l’Université de Toulouse l’emporte face à Solène RICARD (Nice). Quant à Lucas CARLIN il rencontrait en finale Lyes AIT AMER de Nantes et l’emportait en mettant en place tout ce qui était attendu par son coach Frank MAY. Enfin, Marine MAY, étudiante infirmière à la Croix Rouge de Nice et de retour à la compétition après 2 ans d’absence et une très grave blessure au genou, remporte le titre en -55kg contre Nina BERGHANDI de Paris, à la limite parfois du combat franchie, la Niçoise ne s’en laisse pas compter et remporte à nouveau le titre de Championne de France 2017 à l’Unanimité des juges. Très beau comportement sportif et une très belle expérience pour la délégation de l’Université de Nice conduite par Frank MAY.

Une fois de plus le NICE BOXING Team Frank May a fait briller les couleurs de la Ville de Nice et de la France lors des derniers Championnats du Monde de Savate Boxe Française et voit 2 de ses athlètes nominés aux Victoires du Sport 2017 qui sacreront les sportifs Niçois de l’année, le lundi 6 mars 2017.
Adeline MAY, Championne de France et Championne du Monde.
Charles DENIS, Champion de France et Champion du Monde.
Votez pour le couple en or Niçois ! (cliquez sur le lien ci-dessous pour voter).
Et partagez un maximum pour nos champions !
http://victoiresdusport.nice.fr/